Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Le mensonge
#1
Comment vous gérez le mensonge ?
Boucles d'or se met à mentir pour tout et n'importe quoi depuis une semaine et demie.

Les remises en place et discussions n'y changent rien elle continue de mentir.

Avez-vous des techniques efficaces ou idées de sanctions parce que là je ne sais plus comment réagir.

Merci d'avance.
#2
Je confronte toujours loulou à la vérité, je lui montre que je ne suis pas dupe... En fonction du mensonge je sanctionne de tv ou d'une sortie que nous devions faire et qui sera remise à une autre fois...
J'explique aussi que les gens qui mentent n'ont pas d'amis car on ne leur fait pas confiance... Il m'est arrivée de couper court à la conversation en lui disant que ce qu'il disait n' était pas vrai et que ça ne m'intéressait pas d'entendre la suite...
#3
Merci de ta réponse.
J'ai déjà tenté tout ça sans succès.
Hier j'en ai eu mare je lui ai dit que j'allais réfléchir à une punition parce là ça va trop loin.

Elle ne fait que ça depuis qu'il y a eu une rencontre éduc/Parent/Boucles d'or, suivi de la VAD.
Est-ce qu'il y a un lien ?

Pendant la VAD l'éducateur lui a rappelé qu'elle allait en relais cet été. Elle appréhende beaucoup.
Je ne sais pas si c'est lié.
Elle a toujours dit des petits mensonges mais là c'est trop fréquent et sans intérêt.

Je ne sais plus quoi faire.
En tout cas merci quand même.
#4
Bonjour,
le mensonge pour l'enfant c'est d'avoir le pouvoir sur l'adulte, il sent se capable de le pieger, le manipuler, c'est une emprise de l'esprit de l'autre cela peut devenir un plaisir car on se sent au dessus de tout et surtout on se sent "tenir les ficelles..." j'ai eu des enfants qui ont toujours menti (jusqu'a 21 ans l'age du depart) et j'ai Mistinguette qui pratique avec une telle facilité au quotidien qu'on ne l'écoute presque plus tellement on ne sait plus ce qui est vrai de ce qui est faut (elle a 12 ans quand meme!) elle invente tout et n'importe quoi sur n'importe qui et d'une force que cela pourrait parfois nous faire peur a mon mari et a moi..on a tout essayé punitions, discutions; soins psy...jamais rien n'a eu raison de cela...il y a des périodes et en ce moment c'est encore pire...bon courage je n'ai pas de solutions pour ici rien n'a marché....bonne journée!!!
#5
J'ai aussi élevé une grande menteuse . On m'a dit que c'était le signe d'une grande imagination .... Ce qui est vrai mais chez elle c'était sa façon d'exister en s'inventant une vie pleine d'événements.

Je n'ai jamais trouvé la solution . Du coup, c'est comme dans le conte Pierre et le loup, on ne croyait plus rien ....

Ça ne sert à rien de vouloir à tout prix qu'elle arrête , laisse couler en disant que tu n'es pas dupe, ne crois que ce dont tu as la preuve . Le reste, tant pis !
#6
C'est aussi ce que je pense... Le fait que les enfants soient dans le mensonge est aussi une manière pour eux de modifier leur vie... Il faut savoir différencier les mensonges qui sont " malsains" de ceux qui peuvent servir de contenant à un trop plein émotionnel...
#7
Cosette ce que tu dis me surprend, je n'avais jamais imaginé cette raison.

Nounoudenfer88 et Luli.b je vous rejoins dans mon analyse de la situation.
Souvent je pense qu'elle ment pour "améliorer" sa vie mais parfois il n'y a clairement aucun intérêt.

Je ne suis pas certaine que passer l'éponge ou ignorer les mensonges soient les meilleures solutions.
Enfin je vais me questionner et y réfléchir.
Si je n'y prête pas attention ça ne peut pas la laisser penser qu'elle peut dire n'importe quoi ?
#8
Franchement je ne pense pas... À partir du moment où tu lui as fait comprendre que tu savais qu'elle mentait... Mais j'imagine que c'est du cas par cas... Là encore pas une seule bonne réponse... TA solution sera une bonne solution...
#9
Pas simple d’entre confronté au mensonges ; j’en ai fait l’expérience pr plusieurs de mes accueillis mais la « palme » revient à une jeune fille de 9 ans que j’ai gardée durant 2 ans, et qui était incapable de dire la vérité. Il fait dire que la grande sœur, placée à domicile chez la maman savait y faire, et la maman maniait aussi le mensonge avec un certain talent...
Je ne compte plus le nombre de fois où à bout patience j’ai fini par lui demander s’il n’etait pas écrit « DÉBILE » sur mon front, pour la pousser à me fourguer des histoires pareilles. Ça me rendait dingue. Le pire dans tout ça c’est que du coup ça a remis tout son placement en cause car elle et sa sœur avaient accusé le beau père de violences physiques et sexuelles, et on s’est rendus compte en les faisant auditionner par la police qu’en réalité ce n’était qu’une vaste mascarade! Ok ce monsieur n’était pas 100% clean et avait la gifle (voir plus) facile sur les 3 premiers enfants de Mme (jamais sur les 3 petits qu’ils ont eu ensemble en revanche), mais il était loin d’être le monstre décrit par les 2 sœurs...
Et dire qu’au début du placement elle était douce gentille... le foyer l’avait prévenue « attention ne vs laissez pas charmer trop vite c’est un vrai petit diable sous ses airs d’ange »
Mon dieu ce qu’ils avaient raison! Tout était prétexte à mentir (y compris les excuses bidons pr se relever jusqu’à 23h le soir). C’est dur à gérer et on se sait jamais quelle façon de faire est la bonne.
#10
je ne peux te conseiller, mais cet article là me paraît pertinent (et rejoint certaines choses qui t'ont été dites) Wink

https://www.educatout.com/edu-conseils/discipline-positive/le-mensonge-chez-l-enfant--pourquoi-et-comment-intervenir-.htm