Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Quand le téléphone ne sonne pas
#21
Coucou à toutes

Bon... je ne vais pas épiloguer. Aujourd’hui c’est vraiment un jour sans.
J’ai relancé les services, j’ai même demandé à mettre mon agrément à dispo des départements limitrophes. Ça a été refusé sous prétexte que nous avons trop besoin de monde.
MAIS SI ON A TANT BESOIN DE MONDE, POURQUOI ON NE M’APPELLE PAS??????
Personne ne semble avoir de réponse à me donner. Moi je pense plutôt qu’on refuse de donner les raisons.
J’ai encore appris ce matin qu’une collègue qui souhaitait se limiter à un seul accueil et qui a été contactée il y a peu pour un accueil vient d’être sollicitée pour un 2eme qu’elle a accepté et qu’elle s’apprête en plus à faire un relais de 3 semaines.
Bien sûr je l’apprécie et suis contente pr elle mais je ne peux m’émécher d’avoir ce pincement au l’idée que de mon côté j’ai une place dispo et personne ne semble penser à me solliciter.
J’ai vraiment le moral dans les chaussettes je sature.
J’en suis à me dire que pr avoir ce salaire eh bien autant que je démissionne et postule ailleurs, j’aurai mes week ends et une fois la journée terminée, on claque la porte et on passe à autre chose
#22
Oh doudou quel galère ton service mais ils ne peuvent pas t'empêcher de postuler dans les départements limitrophes...
Et arrête de faire leur taxi, il ne faut pas tout accepter, qu'il se débrouille, ton contrat pour cet enfant est terminé.

Ce genre de situation me fais sortir de mes gonds, quel manque de respect de certains services par rapport aux AF.
Ce salaire d'attente ne devrait pas exister alors que ce sont les services qui ne nous trouvent pas de travail...
Faudrait vraiment que les choses changent...
#23
oui c'est indécent ce salaire d'attente et quel mépris de garder, ainsi, des salariés sous payés "sous le coude".
Et d'autant plus, qu'il y a des enfants en attente de lieux de vie sécures.
Alors, oui, il faut arrêter de faire le taxi ou alors être payé en relais, au prix fort pour le faire
#24
C’est vrai je suis comme vous et j’ai la même opinion concernant ce salaire d’attente qui ne nous permet pas de vivre.
Si seulement ils pouvaient me dire s’ils ont quelque chose à me reprocher pour se comporter comme ça, mais même pas!
Concernant les trajets j’ai pris les devants, j’ai obtenu un rdv le 26. C’est encore loin mais je compte en profiter pour dire que je ne souhaite plus jouer au taxi, qui plus est avec un salaire si bas : je ne peux pas me permettre d’avancer chaque mois des frais de déplacement au vu de ce que je touche. De tte façon, ils ne m’appellent pas, alors que me feront ils de plus?

Vs dites qu’ils ne peuvent pas m’empêcher de postuler ailleurs, mais je sais que la règle (pour avoir tenté ma chance au moment où j’ai été embauchée) de la part des autres départements c’est de demander un courrier de notre département de résidence attestant qu’ils n’ont pas besoin de nous. Courrier que je n’obtiendrai pas je l’ai bien compris. Je suis condamnée à attendre encore et encore. Je vais inonder les boites mails de relances je ne vois guère que cela à faire...

En attendant le moral est au ras des pâquerettes c’est la cata, et la dose de stress au max : je ne me sens vraiment pas bien. Épuisée, vidée, dégoûtée... et je ne peux pas me permettre de me mettre en arrêt, ce serait trop beau de leur tendre la perche Pr justifier qu’on ne m’appelle pas... (mais vs étiez en arrêt!)
Bref, comme d’habitude on serre les dents et on se tait
#25
Bonjour,

Si, si, le CD peut nous empêcher de postuler dans les départements limitrophes.
Intermittente du social.
#26
Doudou84, si tu penses que tu es "mise au placard", rien de t'empêche de regarder les offres d'emploi.
Si tu trouves mieux ailleurs alors tu démissionnes et tu vas travailler ailleurs.
Rien ne t'empêchera ensuite de saisir le tribunal administratif (équivalent des prud'hommes pour le public) et de récupérer ton salaire non versé pour toutes ces journées où tu as fais ces trajets. Sans contrat d'accueil, sans contrat de parrainage, c'est du travail dissimulé, rien d'autre, ton employeur actuel est hors la loi.
#27
C’est vrai Fossette. Dans un 1er tps j’avoue que mon mail destiné à demander à bosser pour un autre département était aussi un moyen de les faire réagir... Ca a eu l’effet d’un pétard mouillé.
Pour ce qui est du TA en revanche, ça coûte un bras avec les frais d’avocat et là clairement vu la situation actuelle, je ne peux pas me le permettre!
Une collègue a fait appel au TA, elle avait eu gain de cause ils ont fait appel, à l’heure actuelle le nouveau tribunal qui juge le truc lui donne tort et dit qu’ils ne lui doivent pas 1 centime. Elle en est à plus de 2000€ de frais de procédure, et sans entrer dans les détails, elle avait des preuves noires sur blanc de son licitement abusif (par ex de faux documents mentionnant qu’elle avait été convoquées’ un entretien de recardrage à telle date alors qu’elle ne faisait déjà plus partie du service!)bref... ce n’est pas très glorieux par ici...
#28
Ah ça y est j'arrive à répondre !! Wink . Belles pensées à toi Doudou84

Voilà ce j'ai écrit dans l'autre sujet:
Citation : Ce que j'ai à apporter n'est pas miraculeux. je me demandais juste si le service qui lui a refusé de la laisser partir vers d'autres départements était le même que celui qui peut lui proposer un accueil ?
Il y a quelques fois des cloisonnements dans les administrations qu'on n'imagine pas et qui peuvent donner des situations aberrantes comme celle-là.
Et du coup il faut s'arranger pour faire que ça communique entre les deux ...... Angel
Mais pas facile à réaliser. Bon courage en tout cas.
#29
Merci Selma pour ta contribution.
Pour répondre à ta question oui ce sont les mêmes services qui placent les enfants et décident si oui ou non nous avons le droit de postuler ailleurs... ce serait trop beau sinon!
Comme ça ils ont le monopole du truc : non seulement ils nous tiennent mais en plus ils sont les seuls qui peuvent décider de notre sort, sauf démission bien sur
#30
Tu devrais demander un entretien pour mettre les choses au clair : plus de taxi, une place dispo donc avec tout leurs besoins ils doivent accélérer un placement sinon bye bye.

C'est facile à dire de l'extérieur, je sais bien que tu es prise entre 2 eaux.
Il faut les pousser à se bouger.
Ça me rend folle pour toi.

Bon courage !!! Heart