Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Rôle de l'AF
#1
Que pensez d'une remarque réitérée lors d'un entretien sur la situation d'un enfant ?

Il s'agit de l'apprentissage de la lecture.

La conseillère m'a demandé de ne plus m'occuper d'apprendre à lire à l'enfant. Elle martelé, à plusieurs reprises :
"ce n'est pas votre rôle".

J'empêche cet enfant d'apprendre à l'IME puisque je n'utilise pas les mêmes styles d'apprentissages que l'institutrice.

J'ai, donc, la mort dans l'âme et une grande tristesse au coeur, rangé le livre de lecture.
Je vais me conformer à cette injonction et expliquer à cet enfant que c'est désormais interdit chez moi de continuer cette extraordinaire chose qu'est la lecture.

???? Angry Angry Angry
Pauvre de lui.
#2
Je pense qu'on fait tout pour que les enfants ne progressent pas !
Combien de fois ai-je entendu "mais ils sont trop perturbés par leur environnement familial, il ne faut pas trop les solliciter pour l'école".
Et au final, qui retrouve-t-on à faire la manche dans les rues ? des anciens de l' A.S.E...
Les devoirs sont interdits, mais les apprentissages à l'école sont tellement light, mon plus jeune accueilli, fait des dictées "négociées", ce sont des "dictées" pour lesquelles on peut copier sur les copains, ou chacun peut donner son avis sur l'orthographe du mot dicté, mais aussi une dictée avec les mots à portée de main dans le cahier que l'on peut consulter...et il revient tout fier, avec le tampon "champion de dictée".
Chez moi, il ne lit pas seulement les mots, il les écrits, et je le fais réfléchir sur ses erreurs !
Ce serait dommage que tu ranges le cahier d'apprentissage de la lecture.
Si dans l'enseignement traditionnel c'est déjà "light" que reste-t-il aux enfants en IME ???
En plus les enseignants sont souvent "gonflés" de leur "savoir", c'est un monde vraiment à part, il faut bien le dire.
#3
empêcher une AF pleine de bonne volonté et un accueil réceptif d'apprendre la lecture, une activité... c'est quoi ça! Angry mais c'est dingue! si une méthode différente est efficace ou permet de prendre du temps bien c'est toujours du positif! Undecided
#4
Tu dis " la conseillère" donc ça veut dire qu'elle donne des conseils mais n'est pas ta supérieure .
#5
Perso je pense qu'il y a du vrai dans les 2 discours.
Pour le gamin c'est pas facile d'apprendre à lire quelque soit la méthode, à fortiori avec plusieurs méthodes.
Maintenant je comprend aussi la frustration de l'Ass Fam qui voit le problème sans pouvoir participer à l'apprentissage.

Il faut différencier l'apprentissage de la lecture et la lecture en tant que telle.
Je m'explique :
- L'apprentissage de la lecture par l'IME => Ok
- Sensibilisation à la lecture par l'Ass Fam => Le fait de lire une histoire ou autre avec l'enfant va lui permettre de comprendre l'importance de l'apprentissage de la lecture tout en privilégiant un instant de partage et d'échange.

Les institutions n'aime pas trop que l'on puisse faire mieux ou différemment qu'elles. Laissons les travailler comme elles le souhaitent et sachons apporter aux jeunes un complément adapté.
" Quand voit ce qu'on voit et qu'on entend ce qu'on entend... bein on a raison de penser ce qu'on pense ! "
#6
Je serais plutôt de l'avis de Skippy aussi sauf que le "ça n'est pas votre rôle" me parait plus que déplacé .

Bien sûr que c'est aussi notre rôle de contribuer aux apprentissages des enfants !!!!! Angry

C'est même fondamental.

Cependant effectivement on peut entendre que deux méthodes différentes peuvent momentanément perturber certains enfants.
Pas tous, certains au contraire vont s'enrichir des différents points de vue.

On peut du coup, à la maison, favoriser l'amour de l'apprentissage, le plaisir de progresser par toutes sortes de petits jeux : lire les panneaux routiers, les emballages, lire des histoires le soir, faire des jeux de mots et interroger régulièrement l'enfant sur ce qu'il a appris aujourd'hui à l'école pour qu'il puisse en être valorisé et qu'il comprenne que ce qu'il apprend là il l'emporte avec lui partout . Wink
#7
depuis plusieurs années, toutes ces étapes dont vous me parlez, Selma, ont été abordées.
Il connait les panneaux, les noms des villes, l'alphabet,
La bibliothèque est un lieu qu'il aime et où il choisit des livres.
Il n'est pas intéressé par l'histoire, il se la raconte tout seul, à sa façon.
C'est à la demande de l'enfant, qui a voulu avoir un livre de lecture comme mon petit fils.
Je l'ai acheté avec l'accord de la référente, c'est la maman qui l'a payé.

Je ne le colle pas sur une chaise , c'est lui qui, le week-end, prend son livre, décide du moment, du lieu où il s'installe et me montre la page.

Mais, voilà, j'ai eu le malheur dans une observation de dire qu'il était fier d'avoir lu sa première phrase.

J'aurai mieux fait de me taire.
#8
C'est magnifique ça un enfant qui veut faire de la lecture !

En plus avec un livre qui est comme celui de ton petit fils et qui lui a été offert par sa maman. C'est plein de sens .

La "conseillère" ferait bien de réfléchir un peu avant de conseiller.
Tu peux toujours lui demander comment tu dois t'y prendre pour l'empêcher d'ouvrir son livre quand il en a envie Cool
Mieux tu devrais lui demander d'expliquer elle même à l'enfant qu'il ne doit plus vouloir faire de lecture à la maison Tongue
#9
"Accompagner et favoriser les apprentissages dont le suivi scolaire ou le suivi de l’insertion professionnelle"
C'est un extrait du référentiel professionnel de l'assistant familial: https://solidarites-sante.gouv.fr/fichiers/bo/2006/06-04/a0040050.htm
Je vous conseille d'en faire une copie et de le garder précieusement avec vous.
Si vous entendez des âneries en réunion du genre "ça n'est pas votre rôle", vous mettez ce papier sous le nez de votre interlocuteur en disant "si! ça fait parti de mon métier, voyez c'est écrit sur mon référentiel professionnel!"
Et toc!

Et de toute façon, l'apprentissage de la lecture n'est pas une question de méthode (parlez-en avec avec des orthophonistes... vous allez être surpris(e).
C'est en premier lieu une question d'envie, d'intérêt et de capacités cognitives et visuelles, ce qui explique que certains enfants apprennent à lire seul sur des paquets de céréales ou d'autres supports. Perso, c'est mon frère qui m'avait appris à lire avant ma rentrée au CP et ça ne m'a pas empêché de suivre la méthode de mon enseignant de CP à l'époque...
#10
Voilà très bon argumentaire Fossette !! Tongue


Sujets apparemment similaires...
Thread Auteur Replies Views Last Post
  ROLE DE L'ASSISTANTE FAMILIALE fabulon 6 1,772 15/11/2008, 10:24
Last Post: fabulon
  recherche d'informations sur le rôle du conjoint de l'assistante familiale chloe lemesle 5 1,690 10/03/2008, 08:03
Last Post: ariana