Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Bonus
#1
Bonjour ,

J'ai lue le rapport que la députée Perrine Gourlet a rendu a l'assemblée , elle parle d'un bonus que la saone et loire aurait votée pour les assistants familiaux accueillant des jeunes enfants non scolarisé ou bébé, afin de palier a la surcharge de travail.
Quelqu'un a t-il des infos sur ce sujet .
Bonnes journée.
#2
Je n’ai pas d’info (ne travaille pas pour la S-L) mais ça m’intéresse rudement!
Intermittente du social.
#3
Dans mon département, il donne 200 euros de prime pour les enfants de moins de 3 ans.
#4
Chez moi c'est le taux de sujétion qui fait office de prime.

Il y a un système de point par contrainte qui définit ensuite 2 "primes". L'un est indexé sur le salaire et défini en heure smic (contraintes "humaines"), le second est sur les Indemnités Journalières (contraintes "techniques"). On peut avoir l'un ou l'autre, les deux ou aucun et chacun avec 3 niveaux.
"Rien n’est perdu Tu n'obtiendras rien de la contrainte. Tu pourras à la rigueur les contraindre à l'immobilité et au silence et, ce résultat durement acquis, tu seras bien avancé."
Fernand Deligny « Graine de crapule »
#5
Wahou! Ici rien de rien! Acceuil de bébé, ado peu importe tout le monde est logé à la même enseigne.
Ils donnent une sujétion particulière (150€ brut), uniquement sur dossier (certificat médical, courrier de l’AF, remplissage d’une grille spécifique et demande faite par l’éducatrice). Ça passe en commission mais c’est dur de la percevoir. Inutile de préciser qu’en plus si ca ne passe pas avec l’educ c’est mort car elle ne fera pas la demande, et c’est un critere nécessaire que la demande vienne d’elle. Donc si vs pensez y avoir droit et qu’elle estime que non, rien à faire.
Des collègues qui me prennent la petite en relais s’étonnent tjs que je n’y ai pas droit (encopresie, énurésie, retard mental très important, obligation d’acheter des couches pour la nuit malgré son âge). Malgré toutes ces contraintes, il m’a été répondu que sa situation « n’entrait pas dans les critères d’attribution de cette sujétion »! Et pourtant j’ai le soutien de l’éducatrice, elle à fait passer mon dossier en commission. Fin de non recevoir au revoir mme Doudou débrouillez vs
#6
et bien Doudou en ce qui concerne les couches ils sont hors la loi.

Tout ce qui est en matière d'hygiène à usage unique, comme les couches doivent être remboursé par l'employeur.

C'est la loi.
Il n'y a pas matière à en discuter.
#7
nous non plus pas de primes pour l'accueil d'un bébé
#8
Madoudou de quelles couches est il question? Les couches pour bébé ou les couches pr enfants encopresiques et énurésiques?
Pour la petute que je vais accueillir ( ce n’est pas le 1er bebe que j’accueille le), rien de plus que l’entretien jour aller, et pour la grande de 8 ans que j’accueille depuis qq temps déjà et qui met des couches la nuit, idem. Le montant de l’entretien est d’ailleurs le même quel que soit l’âge de l’enfant. Nous avons déjà posé la question avec des collègues et la réponse est simple : c’est couvert par les frais d’entretien. D’ailleurs à les entendre tout est couvert par les frais d’entretien... faudrait peut être penser à nous les réévaluer dans ce cas... le montant n’a pas changé depuis 7 ans que je bosse pour eux...
#9
Alors ici non plus pas de prime spéciale pour les jeunes enfants, mais le système de sujétion fonctionne bien pour les enfants à besoins spécifiques, et les montants, sur une échelle de 6, vont jusqu'à 300€ environ. Les indemnités journalières ont été réévaluées au 1er janvier de cette année, et nous touchons une prime d'ancienneté.

J'avais acheté un lot de couches lavables pour bébé (de 0 à la propreté chez Bambino Mio), et pour 280€ environ de frais au départ c'est le meilleur investissement que j'aie fait. Après, c'est un choix personnel et comme j'avais fait la même chose pour mes propres enfants ce n'était pas plus contraignant que le reste, et niveau hygiène je trouve que c'est top. Du coup, j'achète des couches jetables pour les nuits seulement, et ça réduit de beaucoup la note.
#10
si on parle d'énurésie et d'encoprésie c'est que l'enfant ne devrait plus porter de couches.

Il faut donc leur rappeler la loi et demander cette prise en charge.

Bien qu'il existe 5 taux de majoration, pour le grand comme pour le petit elle reste bloquée à 3.
Autant pour l'un c'est raisonnable, autant pour celui qui va sur ses 15 ans c'est un beau pied de nez.

Mais bon, il n'y a plus de sous.

Je ne pas si on peut donner des sites d'achat de couches mais auparavant j'achetais des cartons sur internet, livraison gratuite à domicile et prix intéressant.
En MP peut-être ?