Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Négociations annuelles obligatoires
#1
Bonjour

Grand jour pour nous af, ne voilà-t-il pas qu'une négociations nationale s'engage , aujourd'hui entre syndicats et employeurs.
Voilà les quatre points sur lesquels la discussion devrait s'engager.





[color=#cc3333]Les conditions d’emploi afin de « refonder l’articulation entre agrément, formation et recrutement, de faciliter les passerelles vers d’autres professions ».

► Le soutien professionnel, pour « une intégration plaine et entière au sein des équipes éducatives, la coordination et la valorisation du relais, la permanence téléphonique et les équipes mobiles ». Selon Adrien Taquet « il n’est plus possible qu’en tant qu’assistants familiaux, vous ne soyez pas complètement associés à l’élaboration et au suivi du projet pour l’enfant accueilli ou que votre place ne soit pas davantage légitimée vis-à-vis par exemple de l’éducation nationale lorsqu'il s’agit du suivi scolaire de l’enfant ».

► Les conditions matérielles d’exercice : la rémunération, l’indemnisation et les « avantages annexes ».

► Les garanties d’exercice du métier : les congés, les accueils relais, l’indemnisation du chômage partiel et le cumul emploi-retraite.


J'aime beaucoup le :" il n'est plus possible qu'en tat qu'AF vous ne soyez pas complètement associés à l'élaboration et au suivi du PPE".
De ce côté là , je ne suis pas bien embêtée, ma foi, ni sur un autre sujet concernant l'enfant d'ailleurs, je n'ai plus d'interlocuteur depuis de longs mois;
Il y a une visite médiatisée, tout à l'heure, je dépose l'enfant et je reviens une heure plus tard.
Pas question , au vu de ce travail d'équipe inexistant, de rester comme une idiote attendre, sachant que cela se passera mal ,que l'on vienne me chercher au bout de 20 minutes;
A chacun son travail, une heure c'est une heure.
#2
oui c'est clair que ce devrait être le cas
bon courage madoudou
#3
Bonjour Mamoudou, pour moi le travail d'équipe est un leurre, j'accueil un petit de 3 ans depuis bientôt 4 mois, je ne sais même pas quel projet va être travailler avec, pourquoi il est placé chez nous? et lorsque je dis que les appels téléphonique de la maman le perturbe enormément on me répond en me disant qu'on a transmis mes coordonnées au foyer pour que son frére puisse l'appeler..que sa mére est très soucieuse de son bien être (oui, ben elle est quand même parti 2 fois sans lui, juste avec son frêre plus petit…et ce a 300 kms), on se plie aux désirs de la mére (changement de visite sur le calendrier, changement du jour d'appel ...on ose a peine lui dire que les appels de 10 minutes sont trop long...) et on nous parle de travail d'équipe, je suis ecoeuré de certains comportement d'éduc...qui nous font bien sentir qu'on est la pour servir de taxi, et d'hotel resto car pour moi le comportement de la référente du petit refléte exactement ça, moi je dis, et tant pis si certains ne sont pas d'accord que les parents commencent a detruirent leurs enfants, et certains educs terminent le boulot en ne tenant pas compte de ce qu'on a a leur dire….je suis dans une rage folle quand je vois le comportement du petit les jours qui suivent les appels et que même moi je n'arrive pas a me faire entendre, l'autre jours il s'est arraché, ongles de pieds, ongles de main et a mangé a sang ses peaux autour, elle m'a répondu, je n'ai pas de solution!, il a fallut que j'insiste pour avoir un rdv psy! apparemment c'est étonnant aussi lui qui était propre qu'il se fasse depuis les appels régulièrement pipi sur lui et ait des episodes aussi d'encopresie, apparemment ça l'etonne! on ne va pas parler des autres troubles car j'en aurais pour la matinée!
#4
Oui Tiotenenette
c'est nous qui les fabriquons ces enfants perturbés, qui se mutilent.
Hélas
#5
Merci pour ces infos

Est ce qu'il va y avoir des tables rondes régulières ? Il en est ressorti des décisions concrètes ?
#6
Depuis 2019, les délégués syndicaux se sont saisis des nombreuses réclamations des AF.
Le CD ne répond pas à leur demandes.
Il y a eu une intervention publique devant l'assemblée du CD en décembre dernier et des articles sont parus dans la presse.

Mais rien 'a bougé.

Ces négociations se font département par département. Essayez de trouver l'information sue ce qui se fait chez vous.

Il se pourrait que dans certains départements les choses changent.

Mais je suis très peu optimiste.

Je vais questionner le syndicat la semaine prochaine pour avoir des informations.

Il y a, par contre, au sein des services des simagrées, des personnes très choquées -qui se mettent en arrêt maladie- parce qu'on a pu dire que les choses n'allaient pas.

Imaginez, donc, cela fait des décennies qu'ils travaillent entre eux, avec ce fameux secret professionnel qui ne sert qu'à nous museler et pas à la protection de la dignité des enfants.
Quand je vois des documents du dossier médical qui circulent à tous les vents, transmis sur des messagerie non sécurisées à des personnes qui ne devraient pas les voir......

Je vais noter l'article de loi, et les risques encourus en cas de violation et je vais le leur rappeler à l'occasion.
La violation du secret médical peut donner lieu à des sanctions pénales, civiles et professionnelles. Sur le plan pénal, la peine pour violation du secret peut aller jusqu’à un an d’emprisonnement (art 226-13 du code pénal).