Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Melle zesétout
#1
J'y comprends rien j'ai commencé un post je viens de le perdre... Je sais pas s'il apparaît ou pas du coup je continue pas mais le ferai s'il est présent ???
#2
Wink 
Je profite de ce post pour signaler que sur certains posts je ne peux pas répondre, et sur d'autres ça ne pose pas de problème. Quand je clique sur "nouvelle réponse", un écran blanc apparaît. Je ne sais pas pourquoi...
Moi aussi je suis curieuse de connaître Mlle Zesétout  Tongue
#3
Ça fait plein de fois que je perds mes post... Je n'ai que mon téléphone portable pas évident pour écrire longuement je le ferai en plusieurs fois ainsi j'éviterai de perdre la totalité de ma prose ☺️☺️

Donc miss zesétout est arrivée à la Toussaint à tout juste 7ans. Fille unique élevée seule par une maman qui l'a élevée à la fois en princesse et en star. La fille prenant le dessus sur la mère cette dernière totalement dépassée et épuisée à demander un placement : premier administratif pour moi....

Petite demoiselle supérieure à tout le monde sachant tout sur tout pensant que la terre tourne autour d'elle et non qu'elle tourne avec la terre. Son attitude fait qu'elle est rejetée à l'école par les copines mais également par la maîtresse puisque la miss sachant déjà tout refuse de travailler.... Elle sait faire point !
A la maison l'accroche avec elle est difficile, l'entente avec la reine des neiges et ficelle qui était encore présente ne se fait pas....

Bref compliqué jusqu'en janvier où une nouvelle petite personne apparaît. Elle se pose accepte les règles de la maison reprend sa place d'enfant. Le lien se crée et les choses vont bien à la maison et à l'école.
La maman qui se sent en échec veut absolument que sa fille ait "quelque chose" et m'innonde d'informations pour me prouver que sa fille a "quelque chose". Je précise que cette maman est intelligente qu'elle sert un discours cohérent bien que formaté... En arrêt maladie elle n'arrive plus à gérer les we (un sur deux) et va mal..

Donc tout allait bien au niveau de la miss jusqu'à mes congés puis mes vacances avec enfants où elle n'est pas venue. En gros elle a passé 3 semaines en relais et qq jours chez sa maman.
Récupérée dimanche soir je retrouve la petite peste prétentieuse commandeuse du début... Melle fait des réflexions sur tout, exige tout, surveille ce que mange les autres pour avoir plus...

Pour vous donner un exemple : premier rv hier chez le dentiste... Elle commence par lui dire que le fauteuil n'est pas confortable puis décide des instruments qu'il peut utiliser ou non !!!! J'ai en relais une petite qui connaît quelques soucis de comportement et que la nature n'a pas gâtée. Ce matin elle descend et zesétout de lui dire : tu sais tu n'es pas obligée de descendre en robe de chambre surtout qu'elle est affreusement moche... Elle a pu aussi lui dire qu'elle "avait trois poils sur le cailloux, qu'elle comprenait rien et autres gentillesses du style.

Mon mari a beaucoup de mal à supporter son arrogance. La demoiselle est vive et futée et sait jouer de son sourire pour mettre les gens dans sa poche. Moi je continue mon travail avec elle en essayant de la faire redescendre dd son piédestal. Elle ne me déplaît pas mais j'ai suffisamment de distance vis à vis d'elle pour la remettre à sa place.
Ficelle étant partie j'arrive tout doucement à l'evacuer dd ma tête... Mon travail en est vraiment facilité et je tire de l'accueil Ficelle des enseignements précieux qui me permettent de faire mon travail autrement.... Melle zesétout va trouver à qui parler et apprendre à devenir une petite fille comme les autres et non cette petite pimbeche rapporteuse suffisante prétentieuse qu'elle est aujourd'hui.....

Je me relis.. Je vous ai pas trop saoulé ??? Yen a long ??
#4
non bibi tu ne nous a pas saoulé, encore même! j'en redemande Big Grin Big Grin Big Grin
Bon c'est difficile quand même une telle petite ''vilaine'' 'pas princesse''... courage, car cela fait tout de même quelques mois et le fait qu'elle soit allée en relais la fait revenir à ce qu'elle était à la base, dur dur!
#5
Sans vouloir vous démoraliser Bibi, j'ai reçu une petite fille comme elle.
Le début de l'accueil avait été bien compliqué. A la Toussaint, la maman ne la prends pas en DVH et petit à petit sans visites, la petite s'était apaisée et avait profité de ce temps pour se calmer.

Mais patatras , elle est repartie en DVH à Noël, non seulement elle était revenue aussi arrogante et difficile mais elle ramenait la gale de la maison.

C'est très difficile pour ces enfants de ne pas se laisser mener par les parents.
#6
Passionnantes expériences en tout cas.

Je ne participe pas beaucoup aux discussions mais je suis là et vous lis avec beaucoup d'interêt et .... De solidarité Smile

Je serais curieuse d'avoir des explications psy à propos de cette étonnante forme de trouble !? Huh
#7
Zut de zut j'ai encore appuyé sur la mauvaise touche de mon maudit téléphone et perdu ma réponse ??
Oui Clari après plus de 20 ans de métier je me suis perdue avec ficelle je me suis noyée je me suis oubliée. J'ai accepté l'inacceptable repoussé mes limites au delà du raisonnable. Ces 6 derniers mois d'accueil ont été une épreuve de chaque instant... Je n'étais plus moi tout simplement... Je m'en rends compte maintenant de façon encore plus évidente comme je me rends compte à quel point elle impactait sa sœur qui depuis à retrouver la parole... Ça a été long elle a tourné en boucle dans ma tête toutes mes vacances de neige. Bizarrement aujourd'hui je n'ai plus ni envie de l'entendre ni même d'avoir des nouvelles... Elle s'envole le 3 mars passe son dernier we chez sa grand-mère. Bon vent à elle mais je ne me sens plus concernée.

Selma intéressant le travail à faire avec zesétout et déroutant une petite aussi vaniteuse... Ce soir elle m'expliquait que je savais mal cuire les pâtes ???
#8
Bien joué Clari excellente réponse apportée à cette demoiselle elle devait pas s'attendre à ça.

Je n'arrête pas de la remettre en place je t'assure que je lui fais aucun cadeau...
Je me rappelle plus ce que je lui ai répondu mais elle a fermé son bec ??
#9
Cela me fait penser à une anecdote avec cette même petite fille
Je l'accompagnais en voiture, et dans un champs il y avait des potimarrons.
Et la voilà qui me dit, avec son ton péremptoire :
"oh il y a plein d'oeufs là"
Forcément, elle m'a tellement époustouflée que j'ai été prise d'un fou rire.
Grosse crise, grosse colère dans la voiture, des hurlements à n'en plus finir.
Elle a continué à dire que c'était des oeufs, me traitant d'idiote et de conna... jusqu'à l'arrivée.

Cela reste un moment d'anthologie , entre autres, dans mon travail d'AF.

Elle n'a jamais cédé sur rien, elle avait toujours raison.
Et elle ponctuait ses phrases par point final.
De retour de DVH, c'était : ma mère a dit ceci, ma mère dit cela et surtout que je n'étais que famille d'accueil, donc je n'avais rien à dire, juste à me taire.

Parfois, elle parlait comme si elle avait fait des études BAC+50.

Elle a écrit , sous la dictée de sa maman, une lettre pour se plaindre de moi au juge.
#10
Oui voilà Clari c'est exactement comme ça que je conçois les relations entre collègues.

Bibi et Madoudou, dès que j'ai un moment je fais des recherches: il me semble bien avoir lu un jour quelque chose sur ces troubles du comportement et ces personnalités égocentriques à l'extrême. Pour moi c'est une vraie pathologie . Elle voit un psy mamzelle zesétout ?