Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Classes à la maison
#1
Je reviens sur ce sujet qui m'interpelle et qui ne semble poser problème qu'à moi.
En 4 jours je croule sous la tonne de documents reçus par mail, sur le travail à faire faire, sur les fiches à consulter, sur les corrections à vérifier....
Je m'interroge sur la pertinence de ce travail... Je ne suis pas enseignante n'ai pas été formée à ce travail spécifique que je ne sais pas faire. Quand j'explique pendant 10 minutes à la reine avec exemples à l'appui que pour multiplier un nombre par 10 il suffit de le recopier et d'ajouter un 0 et qu'au bout de ces 10 minutes elle me dit que 24x10 ça fait 25 je vois rouge.
Est-il vraiment indispensable de suivre le programme ??? L'avenir scolaire des enfants est-il en peril si pendant ce temps de confinement il y a relâchement ???
Pour ma part je m'interroge.... Donc je ne suivrai pas les instructions trop c'est trop. Je ne les ferai pas travailler 3h le matin 3h l'après midi.... Je ne saurais pas, considere que j'ai pas que ça à faire et que ce n'est pas ma mission. Donc elles feront de la lecture, de petites dictées, un peu de math à un rythme raisonnable. Suis je la seule extraterrestre à considérer que la priorité actuelle n'est pas à la scolarité ???? On parle on s'écoute on joue on se protège.... Je ne me sens ni motivée ni même concernée pour faire ce travail d'enseignement qui n'est pas le mien et dont je ne connais pas la méthode. Je me sens prête aussi à expliquer et à défendre mon point de vue si des comptes me sont demandés. Je pense pour autant faire mon travail d'AF sans faille.
Est-il possible de tenir dans la durée en faisant cours 4 à 6h par jour ? Est-ce notre rôle ?
#2
Je pense clairement que non, ce n'est pas notre rôle, mais comme ce n'est pas non plus le rôle des parents. Bien sûr, les parents ont souvent la pression et ont peur pour leurs enfants qu'un retard soit pris, donc certains s'investissent davantage. Pour autant, l'éducation nationale devra s'adapter car elle récupèrera des enfants de tous niveaux à la reprise de l'école ou des cours. Il lui faudra bien reprendre ce qui n'a pas été vu en classe. Quant à moi, j'ai un petit en CP, donc je me base sur 1 h le matin
et 1 h l'après-midi de travail, plus un peu de lecture de temps en temps dans la journée. Pour un enfant qui n'est pas autonome en raison de son âge ou de ses capacités, je ne dépasserais pas ce temps de travail. Je ne vais pas m'y coller toute la journée, non. Révision, petits apprentissages, mais pas plus. Les méthodes également peuvent être différentes.
#3
Bonjour Bibi
Mon avis :Je suis d'accord avec toi à 100%,faire travailler les enfants oui mais nous ne sommes pas professeurs des écoles,donc faire un minimum comme tu le fais et surtout sans se prendre la tète car non seulement on va s'énerver et ça sert à rien c'est pas du tout pédagogique pour les enfants et eux vont le ressentir ,donc ce sera pas bon.
Moi avec le jeune que j'accueille c'est différent il a 15 ans au collège en 3émé,donc il se débrouille je surveille mais de loin.Il a essayé cette semaine de m'interpeler en permanence si parfois j'aurais pu faire à sa place ,lui donner les solutions et faire le jeune le plus malheureux jusqu'à "chialer comme une madeleine" car monsieur ne voulait pas bosser !! Ben voyons ,il est à la maison ,il espérait que je serai plus souple qu'au collège.
Bien sur y'a un peu plus de souplesse ,mais il doit bosser point. Donc y 'a un rythme à tenir,il a tous les outils pour bien bosser .
Et hier j'ai finit par lui dire que dorénavant je ne m'occuperais plus de son travail ,qu'il se débrouille il devra assumer les conséquences avec ses profs et pour la suite (comme on nous l'a appris en formation),c'est sa vie pas la mienne! et j'ai sanctionné en plus ,pas de tv hier soir ,non mais !
Voilà après avec des plus jeunes ,je pense qu'on ne peut pas agir pareil ,mais surtout ne pas se prendre la tète et s'ils sont en âge de comprendre pourquoi ne pas leur expliquer aussi que toi tu n'es pas institutrice que tu fais au mieux pour eux mais que c'est leur travail d'enfant ,c'est pour eux qu'ils doivent faire leurs devoirs .
Bon courage Bibi Smile
#4
Ha ça me reconforte...
J'estime tout simplement n'avoir pas les compétences nécessaires pour enseigner...
Ce matin remails en force. Une CE1 une CE2 elles ne jouent pas leur carrière.. Je vais d'ailleurs répondre à l'institutrice (même classe double section) la remercier et l'informer gentiment de ma position.
#5
Nous aussi, on en a pris et beaucoup laissé de ce que nous ont donné les enseignants.

Du coup on commence à trouver notre rythme de croisière :

lever vers 9h
Cours de 9h30 à 12h30
Après midi libre avec éventuellement pour mes plus grands un temps consacré aux recherches et vidéos internet données par les prorfs.

On fera du mieux qu'on peut mais entre me prendre la tête h24 sur les cours et survivre sans en tuer aucun mon choix a été vite fait. L'essentiel y est un peu de lecture, d'écriture de calcul, le reste... ben on verra bien !

Les enseignants sont pas mal présents et appellent, envoient des documents, créent des classe virtuelles en ligne... c'est rigolo et inventif. Ils sont en tout cas bien plus présent que le service et les éducs même si comme je leur ai dit je vais en prendre mais aussi beaucoup en laisser. Elles l'ont d'ailleurs plutôt bien pris !

Par contre je bénis le grand jardin et la caravane, j'ai trop eu le nez creux en l'achetant. Les mômes en ont fait leur QG et passent presque toute la journée dedans !

Sinon on a sorti les jeux d'été, la table de ping-pong et c’est un peu open-bar pour les mômes ! je leur fais faire la cuisine un peu, on fait de la pâtisserie, faut pas que ça dure trop sinon on va tous prends 15kg...

Mon plus grand regret est de ne plus avoir de rivière ou de plan d'eau à proximité pour aller à la pêche ça marche bien pour calmer...
"Rien n’est perdu Tu n'obtiendras rien de la contrainte. Tu pourras à la rigueur les contraindre à l'immobilité et au silence et, ce résultat durement acquis, tu seras bien avancé."
Fernand Deligny « Graine de crapule »
#6
bibi on a quand même pas mal de points communs quand je te lis et en voilà un autre, moi aussi j'en ai plein la tête de ces mails de 3 écoles différentes avec 4 maîtresses différentes je suis déjà épuisée et encore aujourd'hui malgré les 3 heures quotidienne PAR ENFANT sauf le plus petit où c'est plus facile l'une des maîtresses m'en rajoute encore une couche par mail, je lui ai écrit avec délicatesse hein Big Grin que l'enfant avant déjà ces 3 heures quotidiennes que je suivais ce qu'elle nous avait donné au départ mais qu'il serait compliqué pour moi comme pour l'enfant d'en faire plus

non mais oh! on est pas des machines Undecided

comme vous dites, finalement c'est des cours et un grand stress pour ma part pour y arriver et finalement j'ai l'impression de pédaler dans la semoule, je me remet en question mais vous avez raison la priorité c'est la base afin qu'ils ne perdent pas trop et d'éliminer ce fichu virus Angry
#7
Je comprends vos positions.
Pour ma part je fais tout ce que je peux, pour l'instant je tiens le rythme, mais pour combien de temps ?

Boucles d'or veut toute l'attention, à tel point qu'elle a mis un temps interminable à recopier sa poésie parce que je n'étais pas là à la regarder faire.
Ça me rappelle les débuts où lorsqu'elle lisait, elle attendait que je dise ok à chaque mot.

Elle va apprendre l'autonomie cette petite !!!
#8
Je suis comme vous, ces premiers jours ont été vécus dans le stress pour moi: coups de téléphones, mails , je n'en peux plus !
Mais ça va changer ! Angel Angry Big Grin
Les devoirs se feront quand ils se feront, le matin nous lisons ensemble les "propositions" (j'ai décidé de les appeler comme ça !!!) des profs et instits, je laisse les enfants décider du moment où ils les feront. Ils pourront les répartir dans la journée à leur guise à condition de s'y tenir. Nous faisons aussi un tri: quels sont les devoirs qu'ils peuvent faire sans moi ( je jetterai juste un oeil ) et quels sont ceux pour lesquels je dois me rendre disponible .

J'estime que rien que ce travail leur sera bénéfique, leur enseignera une forme d'autonomie et de responsabilité.
ce qu'ils feront devra être bien fait et si il y a trop de travail, je les dispenserai .

Il y a bien d'autres choses passionnantes à faire dont ne rien faire: ce qui est un luxe qui favorise la créativité et qui est la garantie absolue de fabriquer les meilleurs souvenirs d'enfance qui soit Idea Big Grin Tongue
#9
Avez vous vu qu'à partir de lundi 23 la chaîne 4 diffusera un programme scolaire.... Différents horaires pour différents niveaux ?
C'est mieux que rien...
A voir au moins une fois pour juger...
#10
Tongue 
Ah super merci pour le tuyau !!!!!


Sujets apparemment similaires...
Thread Auteur Replies Views Last Post
  L'école à la maison nounoudenfer88 33 499 Il y a 30 minutes
Last Post: madoudou2011