Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
exclusion de l ecole
#21
Mes deux accueillis partent en colo 10 jours par an (pour respecter le budget du service) donc je pose 8 jours de congé pendant ce temps sinon j'ai deux collègues qui les accueille quand je pose mes autres congés.

Le relais... au départ je me disais que le jour où un de mes accueillis partirait je garderais ce deuxième agrément pour faire du relais. Aujourd'hui, je ne suis plus aussi catégorique. L'exemple de "Discret oui-oui" qui a volé chez ma collègue m'a fait réfléchir à ça aussi... Heureusement que je m'en suis aperçu parce que ma collègue n'avait rien vu.
Donc finalement, je n'ai pas tellement envie que ma maison devienne un moulin et que des choses disparaissent sans savoir qui a pu se servir...
Le relais (malheureusement) peut être le début des problèmes quand vous accueillez un enfant affabulateur et que la collègue tombe dans le panneau. Tous les accueillis critiquent leur FA régulière chez l'AF relais et réciproquement... Dodgy
Le service se sert parfois de ces situations pour déplacer les accueils sans concerter l'AF.
#22
Pourquoi poses tu tes congés pendant ce temps là? on t'impose de le faire ou tu veux être libre de partir ou pas et si ils devaient revenir de colo que tu ne les prennes pas en charge?

Oh là de ce point de vue là fossette, je le comprends que le relais peut être finalement source d'ennuis Blush Undecided
#23
Je pose mes congés pendant ce temps-là parce que je trouve ça logique! Ils sont déjà allés en colo et il n'y a pas de problème pour eux avec la vie en collectivité donc à part un accident, il n'y a aucune raison pour qu'ils rentrent avant la fin du séjour... (et si ça arrivait, le service trouverait une collègue qui irait le chercher et le prendrait en charge jusqu'à la fin de mes congés)
Aujourd'hui notre employeur demande que dans la mesure du possible, nous prenions nos congés en même temps que les camps de vacances.
Ça ne me choque pas, c'est moi qui choisit les dates de leurs colos, autant arranger tout le monde...
Et autre paramètre pour moi, si je ne posais pas mes congés, je serais à la disposition du service, autrement dit je devrais accueillir deux autres enfants chez moi sauf que mes deux accueillis n'ont aucunes DVH donc leur chambre à la maison est leur seule et unique chambre, leur seul espace d'intimité. Pour moi, il n'est pas pensable qu'un autre enfant l'utilise.
Quand nos accueillis voyagent de chez leur parents à chez nous, c'est différent mais là, je ne suis pas d'accord.
#24
chez moi mon service ne me donne pas le choix mise à part de prendre les congés si mon jeune pars sinon il m'envoi un autre accueil et ça ne lui pose aucun problème que cet enfin prenne la chambre de mon accueil.
Ok pour le fait que tu choisisses la date de la colo et du coup pose tes congés, ok je comprends mieux.
#25
Voilà je viens d'appeler mon chef de service, et il va mettre en place des relais réguliers. Je lui ai dit que j'en avais vraiment besoin pour tenir cet accueil. Je suis soulagée ouf et serai fixée la semaine prochaine

Pour ce qui est de l'école, le dossier ce monte tout doucement, pour l'instant rien de concret mais bon je ne m'attends pas un miracle, les délais d'attente sont longs
#26
Bon déjà si du relais est prévu, ça va te permettre de souffler... Encore un peu de patience.
#27
ah c'est bien grenouille, si tu pouvais avoir un vrai relais très régulier Smile de façon à te reposer un peu. Rolleyes tu nous raconteras Heart
#28
Bonsoir comme je le disais dans un autre poste, un relais régulier a été mis en place à raison de 2 week-end endroit par mois et quelques jours pendant les vacances scolaires.
J'ai posé aussi 1 semaine en mai pour un voyage .
Pour l'école, mon accueilli, les référents et moi même avons été à un entretien. Il a un essai d'une journee a faire et ensuite un rdv avec le psychologue. Apres ils donnent leur decision, il y aurait une place pour septembre..affaire à suivre.......

Il n'est pas sorti serein de cet entretien et il a même fait une crise dans la voiture au retour en me disant qu'il était hors de question qu'il aille dans cet école grrrr.....j'ai du le résonner en lui disant que c'était sa dernière chance et que s'il il n'acceptait pas l'aide qu'on lui donner on ne pourrait rien faire pour lui . Après quelle autre solution ?? Vu que dans une école 'NORMALE' ça ne va pas ??
#29
oh oui grenouille, dur dur.
Faut vraiment que le psy et l'équipe fasse avec lui un travail d'acceptation...

Ce serait une école de quoi? enfin une classe particulière? ITEP. SEGPA...?
#30
Citation :j'ai du le résonner en lui disant que c'était sa dernière chance et que s'il n'acceptait pas l'aide qu'on lui donner on ne pourrait rien faire pour lui . Après quelle autre solution ?? Vu que dans une école 'NORMALE' ça ne va pas ??

Tu peux aussi lui dire qu'à 10 ans , l'instruction est obligatoire, qu'il accepte ou pas l'aide qu'on lui propose, il n'a pas le choix.
Je te dis ça car nos accueillis ne veulent pas forcément d'aide, ils sont parfois dans le déni (ils n'ont pas de problème, ça vient des autres).